Prix Panneau Solaire : quels sont les coûts engendrés ?

Inventés à l’origine pour permettre aux satellites de produire leur propre énergie dans l’espace, les panneaux solaires sont aujourd’hui une des énergies renouvelables les plus prisées par les particuliers qu’ils soient soucieux de préserver leur environnement ou désireux de réduire leurs factures énergétiques. Combien coûte une installation? Est ce un bon investissement? Nous vous aidons à y voir plus clair.

1) Gros plan sur l’installation de panneaux solaires

Que vous soyez particuliers ou professionnels vous pouvez réaliser une installation de panneaux solaires ; il vous suffit de disposer d’une surface minimale de 10m2 sur votre toiture et que celle-ci soit compatible avec l’installation désirée.

Néanmoins pour que l’installation solaire soit rentable il faut respecter plusieurs critères à savoir :

  • Avoir un angle d’inclinaison du toit avoisinant le plus possible 45°sud de manière à garder une production constante tout au long de l’année
  • Faire en sorte que l’angle d’incidence (formé par la rencontre entre les rayons du soleil et le panneau solaire) soit lui aussi perpendiculaire afin c’obtenir le meilleur rendement
  • Exposer les panneaux le plus possible au sud de manière à recevoir le maximum de rayons solaires.

La situation géographique du lieu et les conditions météorologiques inhérentes ont également leur importance. La pause d’une telle installation est particulièrement rentable dans les régions particulièrement ensoleillées et ce même sous des latitudes élevées.

2) Zoom sur les panneaux solaires thermiques

Ces panneaux solaires convertissent la lumière reçue en chaleur permettant de chauffer des bâtiments et/ou produire de l’eau chaude sanitaire.

Le coût de l’installation dépend du prix des panneaux solaires, de celui du ballon de stockage et des frais d’installation.

* Prix d’un panneau solaire thermique

Leur prix varie selon le type de capteurs thermiques et le nombre de tubes sous vide qui les composent. Il peut s’étendre d’un peu plus de 400 euros pour un modèle aux capteurs plans et à la pose verticale de 2m2 à un peu plus de 1000 euros pour un modèle à capteurs tubes sous vides d’environ 2m2.

* Prix d’un chauffe-eau solaire

Il va dépendre de deux facteurs : sa capacité de stockage en litres et le type de chauffage choisi (simple ou combiné nécessitant deux ballons). Il existe toute une gamme de modèles allant de moins de 600 euros pour un ballon de 300 litres sans serpentin à plus de 2500 euros pour un ballon de 2000 litres ayant un système combiné avec échangeur thermique.

* Les frais d’installation

Représentent la plus grosse partie de l’investissement ; en effet outre les tarifs pratiqués par l’installateur choisi, il sont calculés en fonction :

  • de l’aménagement à réaliser pour accueillir les installations
  • du type de système choisi (monobloc ou séparé)
  • de l’utilisation souhaitée (chauffage simple ou combiné, production d’eau chaude).

Comptez en moyenne pour 4 personnes :

  • entre 4000 et 8000 euros pour un système de capteurs thermiques avec ballon d’eau chaude
  • entre 6000 et 12 000 euros si l’on intègre en plus un système de chauffage (ne sont pas inclus dans ce tarif les prix des pompes à chaleur et la chaudière).

Néanmoins, cette installation peut être très vite amortie car 80 % de l’énergie nécessaire à chauffer l’eau peut être fournie par ce biais ce qui ne laisse que 20 % à payer à un fournisseur. Par exemple pour un foyer qui payait 1000 euros de facture avant l’installation il ne reste que 200 euros à régulariser.

3) Pleins feux sur les panneaux photovoltaïques

Les panneaux solaires photovoltaïques transforment directement la lumière du soleil en électricité permettant eux aussi de produire de l’eau chaude mais surtout de l’électricté et du chauffage.

* Le coût d’une installation photovoltaïque

Il dépend en majorité du prix du panneau choisi mais aussi du matériel annexe tel que les batteries, les ondulateurs ….

Le prix d’un m2 de panneau photovoltaïque est compris entre 250 et 300 euros. Le prix du Watt Crête installé pris en compte est quant à lui compris entre 3 et 4 euros. Selon le type de panneau choisi il faut donc compter 1000 euros le m² : ce prix prend en compte le coût du panneau et la pose de celui-ci par des professionnels.

* La rentabilité

Sachant qu’ 1 m² de panneaux photovoltaïques correctement orienté produit en moyenne 100 kWh par an, il est possible de réaliser de belles économies soit :

  • en utilisant directement l’énergie produite : le prix du kWh étant actuellement d’environ 0,15 euros, on économisera (100 x0,15 euros) 15 euros par an par m² de panneaux posés.
  • en revendant l’énergie produite: le tarif rachat photovoltaïque actuel est d’environ 0,25 euros le kWh (si les panneaux sont intégrés au bâtiment), on peut espérer un prix de revente de (100×0,25 euros) 25 euros par an par m² de panneaux posés.

L’idéal étant d’installer un équipement suffisamment grand pour pouvoir subvenir à sa propre consommation et revendre l’excédant à un des nombreux fournisseurs d’énergie présents sur le marché.

4) Vous hésitez? Optez pour les panneaux solaires hybrides !

Appelés panneaux solaires photovoltaïques thermiques, cette nouvelle génération de panneaux solaires « hybride » combine leurs énergies respectives de la façon suivante : les panneaux thermiques produisent à la fois de la chaleur et de l’électricité ce qui permet d’améliorer le rendement des panneaux photovoltaïques auxquels il sont associés. Cette solution permet de faire gagner jusqu’à deux fois plus d’énergie à une habitation particulière et 4 fois plus pour un bâtiment collectif. En outre, cette combinaison évite la surchauffe des modules et rallonge la durée de vie des équipements.

L’investissement de départ peut paraitre conséquent mais des aides de l’Etat sont prévues pour alléger vos dépenses et rendre votre installation de panneaux solaires le plus rentable possible. Vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite à 5,5% pour les panneaux solaires (matériels et main d’œuvre compris) et d’un crédit d’impôt de 50 % : qui représente une somme comprise entre 8000 € et 16000 euros (sous conditions). D’autres aides existent également au niveau communal, départemental et même régional