les-travaux-disolation-recompenses-par-letat.png

Les travaux d’isolation récompensés par l’Etat

L'isolation des murs à l'intérieur comme à l'extérieur fait partie des travaux éligibles. On peut procéder de deux façons. Quelle que soit la technique utilisée, l'isolation des murs est primordiale pour assurer la performance énergétique d'un logement et faire baisser les factures de chauffage. Le credit d'impôt pour l'isolation demande toutefois quelques conditions importantes. 

À qui s'adresse le crédit d'impôt ?

Que vous soyez propriétaire occupant du bien ou locataire, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt pour la rénovation énergétique de votre logement jusqu'au 31/12/2018. Il est notamment attribué sous conditions de ressources. Qu'il s'agisse d'une maison individuelle ou d'un appartement, le logement doit être situé en France et constituer la résidence principale, être achevé depuis deux ans à la date de réalisation des travaux. Ils doivent être impérativement faits par une entreprise reconnue garant de l'environnement, celle-ci doit également fournir les matériaux. Ceux que vous achèterez par vous-même ne seront pas éligibles au dispositif. Vous pouvez prétendre à une réduction de votre impôt sur le revenu de plus de 30% des dépenses de travaux de rénovation. Le crédit d'impôt peut être cumulable avec l'éco prêt remboursable sans intérêt.

Comment fonctionne le crédit d'impôt ?

Il a  été mis en place le 8 février 2005 et depuis, il a permis à des centaines de milliers de personnes résidant en France de réaliser des travaux à moindre coût. Ce dispositif peut servir à financer divers types de travaux, l'isolation des planchers bas, des murs, de la toiture, des parois vitrées, des systèmes de chauffage et de production d'eau chaude, des chaudières à condensation. Seuls des professionnels bénéficiant du label reconnu par l'état peuvent réaliser les travaux afin que l'occupant puisse bénéficier de l'aide. L'objectif de cette condition est d'assurer que ces travaux respectent tous les critères obligatoires, qu'ils contribuent réellement à l'amélioration de l'efficacité énergétique.