Le groupement forestier : investir en aidant la reforestation

pierrick
5 Min Read

Chaque année en France, 10 à 20 000 hectares de forêts sont reconstitués. Cela peut paraître beaucoup mais il est bon de savoir que les besoins sont estimés entre 40 à 50 hectares par an. On en est donc encore loin.

Le déboisement et la dégradation des forêts sont un facteur important du réchauffement climatique et sont responsables de 20 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Reforester devient donc un enjeu majeur pour sauver notre planète.

On parle beaucoup des répercutions des déforestations à une échelle mondiale. Mais la France n’y est pas étrangère comme des dizaines d’autres pays. Parmi les solutions existantes aujourd’hui pour financer la reforestation en France, il y a l’investissement dans un groupement forestier ou GFF.

Le groupement forestier en détails

Le groupement forestier ou groupement foncier forestier est une société ayant comme activité l’acquisition et la gestion des forêts.

Ce type d’investissement s’adresse surtout aux personnes qui souhaitent investir à long terme et qui s’engagent à conserver leurs parts durant une longue période (99 ans). Il s’agit d’un investissement original qui va permettre aux investisseurs de percevoir des revenus réguliers issus de l’activité de la forêt, de préparer leur transmission et de réduire leur pression fiscale.

Il faut savoir que ce rendement  peut varier de 1 à 3 % par an. Il dépend du peuplement de la forêt et du type de massifs forestiers que détient le groupement forestier. Cet investissement via un GFF est plus accessible financièrement que l’achat d’une forêt en direct.

A lire aussi  La climatisation devient votre meilleure amie pendant un épisode caniculaire

Les avantages de ce type d’investissement sont nombreux :

  • Il n’y pas de fluctuations du marché financier
  • Il permet le développement économique de la filière bois
  • Il bénéficie d’un régime fiscal intéressant
  • Il permet de faire un geste pour a planète

Groupement forestier : quels avantages fiscaux ?

Une réduction d’impôt sur le revenu

Investir dans un groupement forestier vous permet de bénéficier d’une réduction d‘impôt sur le revenu de 18 % du montant de l’investissement.

L’investissement ne doit cependant pas dépasser 5 700 euros pour une personne vivant seule, 11400 euros pour un couple marié.

Pour avoir droit à cette réduction d’impôt sur le revenu, l’investisseur doit s’engager à garder ses parts durant 8 ans.

Si le groupement financier doit réaliser des travaux forestiers, l’investisseur peut déduire à nouveau 18 % de son impôt sur le revenu.

Réduction de l’IFS

Ce type d’investissement permet de bénéficier d’une réduction de 50 % de a valeur de ses parts. La souscription est toutefois limitée à 90 000 euros.

La réduction de l’impôt de solidarité sur la fortune est applicable dès la première année de la souscription.

Donations et succession

Le GFF permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction importante de leur pression fiscale. Ainsi, dans le cas d’une donation ou d’une succession, l’investisseur bénéficie d’un abattement de 75 % de la valeur taxable. Il ne paiera donc que 25 % des droits de donation ou de succession.

Vous trouverez de nombreuses autres informations fiscales sur le site http://www.groupementforestier.org/ .

Investir dans un groupement forestier pour sauver notre planète

Les conséquences de la déforestation sur le climat et l’environnement sont déplorables. Les arbres absorbent le dioxyde de carbone présent dans l’air et le conservent sous forme de matière organique.

A lire aussi  9 façons de réduire sa consommation d'énergie en été

Lorsqu’une forêt disparaît, sa réserve de carbone se libère alors dans l’atmosphère. D’où les 20 % des émissions de gaz à effet de serre dont nous vous parlions au début de cet article.

La forêt en plus de son rôle de « puits de carbone » permet aussi de modérer la température locale de l’air, de favoriser les pluies ou encore d’éviter les inondations.

La situation est donc inquiétante car sans les forêts comme bouclier naturel, les conséquences sont lourdes pour notre planète.

Investir dans un groupement forestier est donc une solution d’aide à la reforestation tout en investissant sur du long terme.

Share This Article
Leave a comment