en-quoi-consiste-travail-chaudronnier.png

En quoi consiste le travail du chaudronnier ?

La chaudronnerie est souvent perçue comme un art. Elle réunit plusieurs branches de métiers. On y retrouve des soudeurs, des tuyauteurs ainsi que des chaudronniers. Pour ces derniers, ils travaillent les métaux pour leur donner une certaine forme. Cet article vous propose un tour d’horizon sur les spécificités du métier de chaudronnier, la formation à suivre pour l’exercer, le salaire auquel on peut prétendre et les opportunités d’évolution de carrière. 

Description du métier de chaudronnier

Un chaudronnier est un artisan qui travaille des éléments en métaux. Il peut s’agir de cuivre, de fer, de laiton ou d’aluminium. Son activité se fait généralement au niveau d’un atelier. Toutefois, il peut arriver qu’il évolue de façon ponctuelle ou non sur un site donné ou dans des chantiers. Il n’est pas rare de le retrouver dans les industries de pointe. Ainsi, les centrales nucléaires ou hydrauliques sont des endroits où il peut monnayer ses compétences. 

Pour la réalisation de son ouvrage, le chaudronnier doit d’abord prendre le temps d’analyser le croquis qui va l’aider à concevoir la pièce. Ensuite, il va apposer sur le métal à travailler les données de forme prises du dessin de départ. Il pourra par la suite procéder au découpage des pièces au moyen d’un chalumeau ou d’une cisaille. L’assemblage des pièces se fera par soudage ou encore par emboutissage. Par ailleurs, si vous avez des ouvrages à commander, vous pouvez contacter RMW pour vos travaux en chaudronnerie.    

Comment devenir chaudronnier ?

Le chaudronnier ne se retrouve pas uniquement dans les industries chimiques et pétrolières. Il travaille également des objets qui sont utilisés dans la vie de tous les jours : radiateurs pour le chauffage, cuves, citernes…

Pour ceux qui veulent exercer ce métier, différents types de formation s’offrent à vous à tous les niveaux. Il est possible de suivre un CAP réalisation industrielle en chaudronnerie. Au niveau bac, vous pouvez opter pour un bac professionnel technicien en chaudronnerie industrielle ou un bac pro fonderie. En bac +2, vous avez le choix parmi une variété de formations telles que le BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle ou le BTS fonderie. Des licences et masters spécialisés existent également.

Salaire et débouchés

A ses débuts, un chaudronnier percevra environ 1 600 euros de salaire mensuel. Avec des années d’expérience, il peut évoluer en tant que chef d’équipe ou contremaître. En poursuivant sa formation, il peut intégrer un bureau d’études et devenir dessinateur.