abri piscine naturelle

Couvrir sa piscine naturelle : les pour et les contre

Construire un abri pour une piscine naturelle est d’autant plus très avantageux que nombreux d’entre les particuliers, habitués aux piscines naturelles à ciel ouvert, se posent des questions concernant ses avantages et ses inconvénients.

Avant tout, il est nécessaire de rappeler que ce système de piscines exige des matériels adaptés à l’écosystème, parmi lesquels figurent les plantes et les organismes vivants. Ces derniers pouvant résister à la chaleur pour la filtration de l’eau, il est préférable de se procurer ces matériaux dans les lagunes. Par ailleurs, il est toujours utile de préciser que vous ne devez pas employer des produits chimiques, plus précisément les produits fabriqués dans les laboratoires, pour ce genre de piscines. En effet, cela pourrait détériorer l’environnement des organismes vivants dans la piscine naturelle. Enfin, il est préférable aussi d’y installer un abri sur mesure en respectant la symbiose existant dans la nature même.

Pourquoi installer un abri pour sa piscine naturelle ?

Avoir une piscine naturelle couverte présente d’énormes privilèges, puisque ce type d’infrastructures vous permet de disposer de votre piscine pendant toute l’année. En hiver, vous pourrez même vous baigner dans votre piscine biologique, à condition bien sûr, de mettre en place un chauffe-eau qui respecterait les conditions de vie des organismes vivants dans la piscine. Ce système de chauffage est une bien meilleure alternative face aux autres types d’accessoires de piscine, puisqu’il peut maintenir l’écosystème de la piscine à son état initial.

Les inconvénients d’un abri pour piscine naturelle

L’espace requis par les piscines naturelles couvertes est généralement très important, sa hauteur pouvant atteindre jusqu’à 3 mètres, tandis que sa longueur dépendra de la configuration du jardin. En moyenne, l’installation d’un abri pour piscine naturelle demandera deux fois plus d’espace qu’une piscine traditionnelle couverte.

D’un autre côté, l’investissement dans ce genre de projet d’aménagement peut aussi être fulgurant puisque le coût total de l’installation elle-même peut atteindre 7000 euros au minimum. D’autre part, si la taille de l’espace exploitable est conséquente, les travaux peuvent nécessiter un permis de construire. En outre, le maintien de l’équilibre de l’écosystème de la piscine naturelle requiert l’utilisation d’un filtre d’eau performant en raison de la quantité considérable des organismes vivants dans le bassin.

Par ailleurs, se procurer des plantes tropicales pouvant s’adapter à ce milieu est également difficile. Enfin, la température idéale d’une piscine naturelle couverte ne doit pas excéder les 25 °C, au risque d’accumuler des nutriments et d’acidifier ensuite le milieu.

En somme, installer un abri pour sa piscine naturelle est un privilège que bien des gens souhaitent avoir. Cependant, il faudrait avant tout un budget conséquent, un espace suffisant ainsi que tous les matériaux et consommables requis pour ce type de travaux.

Sources utiles :