Métier : Comment devenir architecte ?

Métier : Comment devenir architecte ?

0 387

L’architecte est un professionnel de la conception et de la réalisation de maisons comme de bâtiments au service des clients particuliers et des entreprises. Pour accéder à ce métier, voici quelques étapes à franchir.

Obtenir son diplôme d’architecte

Seules les personnes ayant un Diplôme d’État d’Architecte (DEA) sont autorisées à exercer ce métier. Ce diplôme s’obtient à l’issue d’une formation de 5 ans comprenant 2 cycles.

Le premier est l’équivalent de la licence : le diplôme d’études en architecture (DEEA) permet de postuler en tant qu’agent dans un cabinet d’architecture ou un bureau d’études. Le second cycle permet d’accéder au DEA, utile pour devenir un architecte ayant le statut de salarié.

Les 5 années d’études sont complétées par la HMONP qui est une habilitation délivrée après 1 an d’étude supplémentaire. L’habilitation ouvre plusieurs portes : L’architecte peut figurer dans la liste de l’Ordre des architectes et travailler en tant qu’indépendant.

Notons que d’autres diplômes en architecture existent dont le doctorat, le DPEA et le DSA (Diplôme de Spécialisation et d’Approfondissement). Les écoles d’architecture sont accessibles uniquement sur concours pour les détenteurs du baccalauréat.

Exercer son métier

Le DEA et la HMONP en poche, il est possible pour l’architecte d’exercer librement sa profession. Il peut choisir de travailler dans une agence privée ou de fonder sa propre entreprise.

Les missions de l’architecte ne se limitent pas à la conception d’un bâtiment. Il assure aussi l’étude de faisabilité du terrain et réalise les premiers plans de chaque projet. Dans son travail, il doit déterminer les matériaux, les couleurs, la surface habitable et le budget à prévoir pour les travaux. C’est aussi l’architecte qui estime les délais de livraison.

La rédaction d’un document indiquant les diverses prestations et corps de métiers impliqués dans un projet est aussi du ressort de l’architecte. Une fois le dossier complet remis à l’entrepreneur, l’architecte peut autoriser ou non le début des travaux. Il se charge alors de la direction technique du projet, de la coordination des travaux et de la réception de l’ouvrage.

Il est possible que ce professionnel soit aussi responsable des expertises auprès des tribunaux et participe à la sauvegarde de monuments historiques.