Bois composite : quand faut-il parler de matériau écologique ?

Bois composite : quand faut-il parler de matériau écologique ?

0 898
bois composite

Aujourd’hui, la tendance est aux lames de terrasse, aux décors tropicaux et classes. Et pour que ça fasse de l’effet, il faut un matériau exotique ou qui l’imite. Un matériau comme le bois composite, qui ne fait pas seulement joli, moderne et chaleureux. On l’apprécie également pour sa durabilité et sa facilité d’entretien. Et côté écologique alors, qu’en est-il ?

 Le bois composite : du matériau sans danger, recyclable ou facilement recyclable

Côté esthétique, durabilité, entretien, modernité, le bois composite semble faire l’unanimité : il habille les maisons et terrasses actuelles, en leur donnant une allure à la fois raffinée et exotique. Cependant, ceux qui s’intéressent particulièrement à la protection et au respect de leur environnement se demandent certainement si au point de vue écologique, ce type de bois est intéressant.

Les meilleurs bois de cette famille, aussi appelés WPC pour wood plastic composite se veulent effectivement  à 100 % recyclables et sain, et d’autres, facilement recyclables. Une garantie que l’on doit, selon les marques, à une composition à au moins 2/3 de bois. Les matériaux restants étant de surcroît sans danger pour l’environnement, chez les meilleurs bois. Certaines marques garantissent ainsi un bois sain, dans la mesure où en outre, il ne contient pas de colle.

En plus de respecter l’environnement, ce dernier respecte la santé des locataires, à partir du moment où il est dépourvu de formaldéhyde, effectivement dangereux. De plus, lorsque ce type de bois composite est désigné comme bois écologique, chez les meilleures marques, il le reste toute sa vie. Pour cela, il ne contient pas non plus de chlore.

Généralement, pour se procurer du matériel écolo, on se tournera alors de préférence vers une marque spécialisée, engagée dans le développement durable, et utilisant ainsi des composants recyclés ou recyclables pour construire son matériau.

Bois composites : ils  ne sont pas tous écolos

Tous les bois composites ne sont donc pas écolos. Pour s’assurer que votre matériel soit construit dans la perspective d’un développement durable, il est préférable d’opter pour du bois provenant de pays proches ou locaux. Certaines marques utilisent alors spécialement du bois extrait des forêts françaises, certifiées PEFC pour leur gestion durable, pour construire leur bois. Les fournisseurs lointains s’avèrent en effet moins intéressés par la question de la démarche en vue d’un développement durable.

De quoi ce bois est-il composé exactement ?

En fait, ce type de bois imitant les bois exotiques est fait à partir de plastique, de fibres de bois, de pigments, additifs et minéraux. Les fibres étant alors souvent extraites de végétaux, couramment du chanvre, du bambou ou encore de la rafle de maïs. En fait, imitant le bois tropical, est souvent proposé en alternative, assurant en outre une meilleure isolation lorsqu’il habille par exemple une façade. A la base, il est aussi privilégié afin de contribuer à la protection des bois exotiques menacés.